Les chevaux ont besoin d’un travail correct pour rester en bonne santé physique et mentale. Le dressage doit s’adapter aux capacités du cheval et à sa morphologie. Cachet-Crème, un pur-sang anglais de 16 ans, a un caractère doux et attachant, mais souffre malheureusement d'arthrose du jarret et d’un dos ensellé. À première vue, le cheval ne semble pas épanoui : Il est musclé à l’envers, sa robe est terne et son regarde vide et inexpressif. Une petite remise en forme s’impose pour raviver les couleurs de ce charmant cheval !

La relation avec un cheval commence à pied. Le travail à pied sert entre autres à préparer un cheval physiquement et il est en ce sens très bénéfique dans le cadre de la rééducation. Au bout d’un mois de long et de travail en main, je monte Cachet-Crème en manège et en extérieur. Au début, il est nerveux, sursaute et précipite dans les allures. Avec le temps, le dressage favorise sa concentration et sa motivation. Cachet-Crème est léger et sensible aux aides. Il prend même plaisir à franchir quelques cavalettis en longe.

La propriétaire de Cachet-Crème, ainsi que sa fille prennent des cours d’équitation et s’initient même au travail à pied. Grâce à un entraînement équilibré et adapté à ses besoins, Cachet-Crème réussit finalement à s’épanouir au sein de sa famille, ce qui, pour moi, est une belle récompense.

Avant
Après